cacheter

cacheter

cacheter [ kaʃte ] v. tr. <conjug. : 4>
• 1464; de cachet
Fermer avec un cachet; marquer d'un cachet. estampiller, sceller. Cacheter une lettre, une enveloppe. Absolt Cire à cacheter. Pain à cacheter. P. p. adj. Bouteille cachetée (de vin vieux). « Et ce vieux vin cacheté, comme il sentait les violettes » (A. Daudet).
Par ext. Fermer (une enveloppe gommée ou autocollante). Pli cacheté.
⊗ CONTR. Décacheter.

cacheter verbe transitif Sceller avec de la cire, marquée ou non d'un cachet. Fermer (une lettre, une enveloppe) en collant. ● cacheter (difficultés) verbe transitif Conjugaison Attention à l'alternance -tt-/-t- : il cachette, nous cachetons ; il cachetait ; il cacheta ; il cachettera. ● cacheter (synonymes) verbe transitif Sceller avec de la cire, marquée ou non d'un cachet...
Contraires :
- décacheter
Fermer (une lettre, une enveloppe) en collant.
Contraires :
- décacheter

cacheter
v. tr.
d1./d Fermer à la cire. Cire à cacheter.
Pp. adj. Pli diplomatique cacheté.
d2./d Clore (un pli) par collage. Cacheter une enveloppe.
d3./d (Afr. subsah.) Apposer un tampon sur. Cacheter un passeport.

⇒CACHETER, verbe trans.
A.— Appliquer un cachet sur une lettre ou un objet; fermer hermétiquement avec de la cire. Cacheter des lettres, un paquet, une boîte, du vin. Anton. décacheter, ouvrir :
1. Schmucke regarda faire machinalement cette opération, qui consiste à sceller du cachet de la justice de paix un ruban de fil sur chaque vantail des portes, ... ou à sceller l'ouverture des armoires ou des portes simples en cachetant les deux lèvres de la paroi.
BALZAC, Le Cousin Pons, 1847, p. 307.
2. Roubaud circule, distribuant de grandes feuilles timbrées de bleu au coin gauche, et des pains à cacheter. (...) : il faut écrire au coin son nom, avec celui de l'école où nous avons fait nos études, puis replier et cacheter ce coin.
COLETTE, Claudine à l'école, 1900, p. 194.
Cire à cacheter. Cire composée de gomme laque (ou résine), d'essence de térébenthine, de colophane (ou suif) et de colorants, servant à cacheter les lettres et les bouteilles (cf. BALZAC, Un Épisode sous la Terreur, 1830, p. 439). Pain à cacheter. Pastille de pâte sèche et aplatie qu'on humecte pour fermer une lettre, coller des papiers.
Cacheter une bouteille (cf. bouteille cachetée).
Emploi pronom. à sens passif. Ces propos joyeux n'empêchaient pas les bouteilles de se remplir, de se cacheter (ERCKMANN-CHATRIAN, L'Ami Fritz, 1864, p. 78).
B.— P. ext. Fermer, en la collant, une enveloppe dont les bords sont gommés. Cacheter le pli en hâte (GRACQ, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 125).
PRONONC. ET ORTH. :[], (je) cachette []. Fait partie des verbes qui doublent le t devant une syll. muette. C'est l'orth. de l'Ac. LITTRÉ : ,,il faut prendre garde à une prononciation vicieuse qui gagne plusieurs mots de ce genre : je cachte une lettre, au lieu de : je cachette``, il ajoute ,,il y a inconséquence à écrire, comme fait l'Académie, d'une part, j'achète avec un accent grave, et de l'autre, je cachette avec deux tt. Les deux cas sont identiques et devraient être traités de même``.
ÉTYMOL. ET HIST. — [1313 d'apr. BL.-W.5]; 1464 « sceller avec un cachet » (Rec. des Anc. lois gén., t. 10, p. 490, v. cachet étymol. A 1 a); 1554 spéc. cachetter le vin (GRUGET, Div. leç., V, 1 dans GDF. Compl.); av. 1857 subst. masc. cacheté « vin fin » (E. Sue dans Lar. 19e).
Dér. de cachet A; dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. littér. :205. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 307, b) 594; XXe s. : a) 282, b) 123.
DÉR. Cachetage, subst. masc., technol. Action de cacheter avec de la cire, du plomb, etc. Le cachetage des bouteilles. On procède... au cachetage ou plombage des pots [à lait] (A.-F. POURIAU, La Laiterie, 1895, p. 135). Attesté dans Lar. 19e Suppl., Lar. encyclop., ROB., QUILLET 1965, Lar. Lang. fr. 1re attest. 1878 (Lar. 19e Suppl.); dér. du rad. de cacheter, suff. -age.

cacheter [kaʃte] v. tr. [CONJUG. jeter.]
ÉTYM. 1464; de cachet.
1 Fermer avec un cachet; marquer d'un cachet. Estampiller, sceller. || Cacheter une lettre, une enveloppe, un paquet.(1554). || Cacheter une bouteille.Cire à cacheter : mélange résineux pour cacheter les lettres. || Pain à cacheter : petit morceau de pâte sèche qui remplace la cire.
1 Le visage barbouillé d'une couche de craie, le nez entièrement habillé d'une carapace de pains à cacheter écarlates, ses cheveux qu'il (Lahrier) portait longs (…)
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 2e tableau, II, p. 69.
2 Fermer (une enveloppe gommée ou autocollante). || Cacheter un pli. || Il faut que je timbre et que je cachette cette lettre.
——————
cacheté, ée p. p. adj.
1 Dossier, paquet cacheté. || Lettre cachetée, fermée.
2 Elle entre et le voit assis à sa table en face de plusieurs liasses de lettres. Certaines de ces liasses sont déjà cachetées; d'autres ne sont encore que ficelées; d'autres sont libres.
Francis Jammes, Clara d'Ellébeuse, p. 79.
2 Bouteille cachetée, dont le goulot et le bouchon sont cachetés, dans un but de conservation.Par métonymie. || Vin cacheté : vin vieux.
3 Coupeau et Lantier se payaient ensemble des noces à tout casser (…) et, attablés nez à nez au fond d'un restaurant voisin, ils se flanquaient par le coco des plats, qu'on ne peut manger chez soi, arrosés de vin cacheté.
Zola, l'Assommoir, t. II, p. 32.
N. m. (Vieilli). || Boire du cacheté.
CONTR. Décacheter, desceller; ouvrir.
DÉR. Cachetage.
COMP. Décacheter, recacheter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cacheter — Cacheter. v. a. Mettre & appliquer le cachet sur quelque chose. Cacheter des lettres. cacheter un paquet. cacheter avec de la cire d Espagne, avec du pain à chanter. cacheter avec de la soye …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cacheter — Cacheter, Signare. Cacheter des lettres, Signare, Obsignare literas, et epistolas, Consignare, Sigillare. Une pierre à cacheter ou signer, Ectypa, Gemma. B. Cacheté, Signatus, Obsignatus, Consignatus. Il luy a envoyé le tout cacheté, Omnia… …   Thresor de la langue françoyse

  • CACHETER — v. a. ( Je cachette. Je cachetais. Je cachetterai. Cachetant. ) Fermer avec un cachet ; appliquer un cachet sur quelque chose. Cacheter une lettre, un billet. Cacheter un paquet. Cacheter une boîte, une bouteille. Cire à cacheter. Pain à cacheter …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CACHETER — v. tr. Fermer avec un cachet; appliquer un cachet sur quelque chose. Cacheter une lettre. Cacheter un paquet. Cacheter une boîte, une bouteille. Cire à cacheter. Vin cacheté. Vente et adjudication sur soumissions cachetées. Par extension, Pain à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cacheter — (ka che té ; il faut prendre garde à une prononciation vicieuse qui gagne plusieurs mots de ce genre : je cachte une lettre, au lieu de : je cachette) ; je cachette ; je cachetais ; je cachetai ; je cachetterai ; je cachetterais ; cachette,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cacheter — vt. KASHTÂ (Albanais), kachtâ (Villards Thônes), kastâ (Saxel). A1) n., pain à cacheter : obli nm. (Annecy, Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Cire à cacheter — Pour les articles homonymes, voir Cire (homonymie). Un sceau et un bâton de cire à cacheter …   Wikipédia en Français

  • Pain a cacheter — Pain à cacheter Pour les articles homonymes, voir Hocheur …   Wikipédia en Français

  • Pain à cacheter — Pour les articles homonymes, voir Hocheur. Pain à cacheter …   Wikipédia en Français

  • Cire à cacheter ou cire d'Espagne — ● Cire à cacheter ou cire d Espagne mélange de gomme laque ou de résine et d essence de térébenthine, de suif, et de pigments, utilisé pour cacheter les lettres, les bouteilles …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”